Parole d’adhérente : Martine LURIOT “Chacun derrière son ordinateur et de chez lui a dû apporter sa pierre à l’édifice”

En cette période de confinement, l’APCOM souhaite donner la parole à ses membres pour qu’ils partagent leurs pratiques de communicant.e, leur nouvelle organisation et les impacts sur leur activité et sur le secteur de la communication. Rencontre avec Martine Luriot, en correspondante entreprises-partenariats pour la Fondation de France Grand Ouest.

Nous sommes en confinement depuis plusieurs jours, quelles sont les conséquences sur votre activité professionnelle ?

Depuis le début de l’épidémie, la mobilisation a été forte pour les équipes de la Fondation de France Grand Ouest, il y avait urgence !
Chacun derrière son ordinateur et de chez lui a dû apporter sa pierre à l’édifice. D’une part, une collecte spécifique a été lancée auprès des particuliers et des entreprises qui ont répondu rapidement présents.
D’autre part, les soutiens ont été ciblés sur :
– L’aide aux personnels soignants, en milieu hospitalier ou non
– Les projets de recherche médicale
– Les actions des acteurs de terrain et associations qui œuvrent auprès des plus vulnérables
Plus de 23 millions d’euros ont déjà été collectés au niveau national et sur notre territoire, c’est 25 projets impliquant 50 établissements qui ont pu être mis en œuvre très rapidement. Par exemple : Achat de respirateurs et de matériel médical pour lutter contre l’épidémie pour le CHU de Nantes, Accompagnement d’EHPAD dans leur lutte contre les effets négatifs du confinement et le renfort de personnel, Maintien de l’école pour les enfants victimes de violence …

Quel rôle a joué la communication ?

La communication a été centrale et s’est manifestée dès les premiers jours du confinement alors que chacun avait encore du mal à réaliser. C’est une soirée spéciale sur France 2 le 24 mars « Ensemble avec nos soignants » qui a donné le top départ de notre action.
Depuis nous avons enregistré de nombreux partenariats media pour faire connaitre notre démarche et susciter les dons.

Enfin, avez-vous une bonne nouvelle, un coup de cœur, une lecture,… à partager ?
95 000 donateurs déjà engagés aux côtés à la Fondation de France, la générosité est bien présente et ça fait chaud au cœur.
Je suis frappée aussi par l’adaptabilité et l’inventivité des associations que nous soutenons pour répondre au plus près aux besoins des plus démunis.
#tousuniscontrelevirus